Bienvenue à Contamine-Sarzin

Vous êtes ici : Accueil > Etat d’urgence sanitaire, port du masque et couvre-feu

Etat d’urgence sanitaire, port du masque et couvre-feu

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PREFECTURE

Covid-19 : État d’urgence sanitaire et couvre-feu en Haute-Savoie

Suite aux annonces du Premier ministre, un décret plaçant 38 nouveaux départements, dont la Haute-Savoie, en état d’urgence sanitaire couvre-feu sera publié au journal officiel du 24 octobre 2020. Dans la matinée du 24 octobre 2020, le Préfet de la Haute-Savoie prendra un arrêté appliquant ce régime de couvre-feu à l’ensemble du département. Ce niveau d’alerte comporte une série de mesures qui s’appliqueront, s’agissant des Établissements Recevant du Public (ERP), durant toute la durée du couvre-feu, selon les modalités suivantes :

Seront fermés à compter du samedi 24 octobre 2020 au matin :

  • Les débits de boissons, salles de jeux et casinos
  • Les salles de sport, gymnases, piscines et équipements sportifs couverts (ERP de type X), sauf pour certaines activités : formations, concours, entraînement des sportifs de haut-niveau, activités à destination des mineurs, groupes scolaires et périscolaires, assemblées délibérantes ou réunion obligatoires de personnes morales, accueil de personnes vulnérables, dépistage sanitaire.

Seront fermés à compter du samedi 24 octobre 2020 entre 21h00 et 6h00 (horaires du couvre-feu) : les autres établissements recevant du public
Ainsi les restaurants pourront ouvrir de 6h à 21h dans le strict respect du protocole sanitaire renforcé : nombre limité de clients par table à 6, traçabilité des clients, affichage de la jauge maximale autorisée et distanciation des tables et chaises. Les clients devront avoir rejoint leur domicile pour 21h00 au plus tard. Les centres commerciaux restent ouverts dans le même créneau, dans la limite d’une jauge d’1 client pour 4 m².

Exceptions : les ERP suivants pourront ouvrir y compris entre 21h et 6h du matin : les stations-service, les garages automobiles, les pharmacies et parapharmacies, les cliniques vétérinaires, les laboratoires d’analyse, les refuges et fourrières, les hôtels, tous les services publics de santé, de sécurité, de transport, et de solidarité, toutes les activités dans les zones réservées des aéroports.
L’activité de livraison à domicile pratiquée par les restaurants est également autorisée après 21h.

Bureau de la représentation et de la communication de l’État
04.50.33.61.82 | 06.78.05.98.53
pref-communication@haute-savoie.gouv.fr
@Prefet74 | www.haute-savoie.gouv.fr







Face à la dégradation rapide et continue de la situation sanitaire, un arrêté préfectoral a été pris afin de freiner la propagation du virus dans le département.

À compter du 17 octobre et jusqu’au 13 novembre, le port du masque est obligatoire dans l’ensemble du département de la Haute-Savoie, pour toute personne de 11 ans et plus :
• aux abords, dans un périmètre de 50 mètres, des établissements scolaires (premier et second degré) et d’enseignement supérieur pendant les horaires de fonctionnement de ces établissements ;
• aux abords, dans un périmètre de 50 mètres, des gares de transport terrestre, ferroviaire et lacustre, pendant les horaires de fonctionnement de ces établissements ;
• dans les parcs de stationnement des centres commerciaux et hypermarchés (établissements recevant du public de type M de 1ère catégorie), et aux abords de ces établissements dans un périmètre de 50 mètres, durant les horaires d’ouverture.
Par ailleurs, le port du masque reste obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans pour les :
• rassemblements, réunions ou activités mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, pour lesquels les organisateurs sont soumis à l’obligation de déclaration au sens de l’article 3 du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020, à l’exception des pratiques d’activité sportive ;
• marchés publics de plein air, brocantes et vides-greniers.

L’obligation de port du masque n’est pas applicable aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.